Rico Lewis entre dans l’histoire et Manchester City revient dans le match contre Séville

Rico Lewis est devenu le plus jeune buteur de Manchester City en Ligue des Champions. L’équipe de Pep Guardiola est revenue de l’arrière pour battre Séville 3-1 dans son dernier match de groupe.

L’arrière droit, âgé de 17 ans et 346 jours et qui faisait sa première apparition en équipe nationale, a donné l’impulsion à une équipe de City inhabituellement léthargique en inscrivant un superbe but égalisateur à l’Etihad Stadium.

Rafa Mir avait donné une avance surprenante à l’équipe espagnole mais City s’est ressaisi après l’égalisation de Lewis en début de seconde période et a remporté une victoire convaincante grâce à des buts de Julian Alvarez et Riyad Mahrez.

Ce match n’avait rien à voir avec la victoire de City dans le Groupe G et la qualification de Séville pour l’Europa League à partir de la troisième place.

Par conséquent, la première mi-temps était une affaire bien oubliée, marquée uniquement par une tête bien placée de Mir.

City dominait généralement la possession du ballon mais, sous des pluies torrentielles et dans une atmosphère terne, ils ne passaient que rarement la première vitesse.

Ce n’était pas à cause d’un manque de stars. Erling Haaland n’a pas pu être aligné en raison d’une blessure et Kevin De Bruyne figurait parmi les sept changements effectués par Guardiola, mais l’équipe alignée était toujours composée d’internationaux de haut niveau.

Seuls Lewis, le jeune Cole Palmer et le gardien Stefan Ortega n’étaient pas titulaires.

City se procurait également une poignée d’occasions par le gardien peu convaincant de Séville, Yassine Bounou, mais ne parvenait pas à en profiter, Palmer tirant au-dessus et Ilkay Gundogan voyant sa tentative bloquée.

Lire aussi:  Sumo : Hokutofuji perd alors que Tamawashi revient en tête à la rencontre d'automne

A la demi-heure de jeu, Mir était laissé libre au second poteau et reprenait un corner d’Isco d’une tête ferme qui trompait Ortega.

Jack Grealish obligeait Bounou à faire un arrêt en réponse, mais il fallait attendre la deuxième période pour que City trouve une étincelle.

C’est Lewis qui s’en chargeait en effectuant la dernière d’une série de courses en territoire sévillan. Lorsque les visiteurs ne parvenaient pas à se dégager, Alvarez lançait l’adolescent sur le but et il finissait comme un vétéran avec une frappe ferme qui trompait Bounou.

City manquait de prendre l’avantage quelques instants plus tard, mais cette fois Bounou repoussait une tête ferme de Ruben Dias sous la barre transversale.

Guardiola décidait d’augmenter le rythme en introduisant De Bruyne à la 70e minute et en trois minutes, le meneur de jeu belge était à l’origine du but qui donnait l’avantage à City.

De Bruyne servait Alvarez avec une superbe passe derrière la défense et l’Argentin contournait Bounou pour rentrer dans le but.

Alvarez ne s’arrêtait pas là et était à l’origine du troisième but en déviant un José Carmona et en lançant Mahrez.

City a eu des occasions tardives d’ajouter un quatrième but mais Bounou a sauvé Dias et Phil Foden.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*