Concerts 

Egly > Le prochain Concert de Poche se déroulera à Egly ce samedi 22 avril à 20h30 au centre culturel. Au programme ? L’ensemble Sirba, groupe aux sonorités klezmer et tzigane. Un concert haut en couleur qui donnera un peu de soleil à tout le public. Comptez entre 6€ et 10€.

Dourdan > Ce samedi 22 avril à 20h30, le Centre Culturel de Dourdan accueille le collectif jazz Peu Bee. Ce groupe proposera un grand classique : La Dolce Vita. Ainsi, le public pourra redécouvrir cette musique symbole de l’art de vivre à l’italienne. Un concert à ne pas manquer. Comptez entre 3€ et 14€.

Massy > L’Opéra de Massy accueille un grand nom de la musique classique : le Concert spirituel et Hervé Niquet. Ils interpréteront les musiques d’Henry Purcell, un domaine dans lequel ils excellent. Ce n’est donc que justice qu’Hervé Niquet, pour fêter son premier quart de siècle à la tête du Concert spirituel, se penche aujourd’hui sur la musique purcellienne, et propose pour la première fois d’appliquer son expertise de ce répertoire aux plus célèbres Odes de Purcell ! Un grand moment de musique que tous les amateurs devraient apprécier. Rendez-vous ce samedi 22 avril à 20h. Comptez entre 17€ et 28€.

A Paul B, c’est un autre registre que le public pourra découvrir ce samedi 22 avril à 20h30. En première partie, un orchestre composé d’élèves issus de formations classique, jazz et musiques actuelles des conservatoires de la communauté Paris-Saclay, coordonné par Mathieu Blanc et dirigé par Sylvain Daniel, présentera une reprise instrumentale de l’album « Welcome To Detroit » de Jay-Dee. Puis, Sylvain Daniel présentera « Palimpseste ». Entouré de trois musiciens et deux scénographes et vidéastes, il imagine Palimpseste, un spectacle mêlant images, traitement numérique et musique live. En hommage aux différents héritages de cette ville mythique, véritable berceau de nombreux courants musicaux, ce fascinant voyage conçu telle « une enquête policière » nous entraîne dans une quête du son de Détroit avec des compositions inspirées de la soul de la Motown, du hip-hop de Jaydee ou de l’électro de Juan Atkins. Immanquable. Comptez entre 11€ et 16€.

Brétigny-sur-Orge > Le Rack’Am accueille, ce vendredi 21 avril à 20h30, Gentleman’s Dub Club, un groupe anglais. Ils enflamment les scènes européennes depuis leur formation à Leeds en 2006. La musique de ce club est électronique, inspirée par le dub mais pas seulement… On y retrouve le ska et du reggae roots. Depuis sa création, le groupe a la réputation d’être l’un des groupes de dub les plus énergiques et classes de la scène anglaise. Comptez entre 7,50€ et 14€.

Le Rack’Am ne chômera pas ce week-end. Ce dimanche 23 avril à 18h30, Akae Beka sera sur les planches de la scène essonnienne. Formé en 1989 par les frères Benjamin, Midnite prend aujourd’hui une nouvelle forme autour du leader vocal Vaughn et devient Akae Beka. Avec une discographie composée de près de 60 albums, Midnite est à considérer comme l’un des groupes de reggae les plus prolifiques de ces 20 dernières années. Après s’être illustré dans des festivals comme Reggae on the River, Sierra Nevada World Music Festival, Summerjam ou encore le Rototom Sunsplash, le groupe débarque pour une quinzaine de dates en Europe dont une à Brétigny-sur-Orge. A ne pas manquer ! Comptez entre 7,50€ et 14€.

Corbeil-Essonnes > Ce vendredi 21 avril à 20h30, le théâtre de Corbeil-Essonnes accueille Le Quatuor Leonis. Engagés dans une démarche artistique innovante, cherchant à conquérir de nouveaux publics et à apporter la musique « classique » au plus grand nombre, les musiciens du Quatuor Leonis, transportant le riche héritage du quatuor à cordes dans le monde du théâtre, de la danse, de la littérature, de la musique électronique, conçoivent des projets audacieux. Un groupe qui s’est illustré dans le monde de la musique.

Spectacles

Massy > Dans le cadre des « Insolites 2018 » organisées par la ville, l’Opéra de Massy accueille « Le Discours aux Animaux ». Un spectacle hors-du-commun et insolite qui touchera tout le public. Un homme parle à des animaux, c’est-à-dire à des êtres sans réponse. Il parle à trois cents yeux muets. Il prononce Le Discours aux animaux qui est une suite de onze “promenades”, une navigation dans l’intérieur, c’est-à-dire d’abord dans sa langue et dans ses mots. André Marcon reprend ce monologue phare du théâtre de Novarina, étourdissante suite de mots, en un exercice de haute volée pour très grand comédien. Comptez 10€ pour ce spectacle.

Etampes > Le théâtre d’Etampes accueille le spectacle « Caligula » ce vendredi 21 avril à 20h30. L’histoire ? Caligula, empereur de Rome, tombe follement amoureux d’une belle reine, Teosena, éplorée par la mort de son époux, au point de répudier sa femme. Tout irait bien si sa femme Cesonia ne lui versait pas un filtre d’amour un peu trop puissant, si le mari Tigrane était vraiment mort, si son ennemi pacifié Artabano n’était pas aussi son rival en amour, si la belle Teosena l’aimait vraiment, s’il ne la confondait pas avec la Lune, si le Sénat ne tentait pas de le destituer…de quoi devenir fou ! Un voyage magique qui plaira au public.

Longjumeau > Ce vendredi 21 avril à 20h, le Théâtre de Longjumeau aura sur scène une comédie déjanté : « L’augmentation ». Les tribulations de personnages en quête d’augmentation, ou comment mettre le maximum de chance de son côté pour obtenir un réajustement de salaire de la part de son chef de service, quelles que soient les conditions sanitaires, psychologiques, climatiques, économiques et la présence ou non, de la secrétaire du dit chef de service. L’Augmentation est une pièce adaptée de l’ouvrage éponyme de Georges Perec, auteur français. Une pièce immanquable. Rendez-vous à l’auditorium et comptez entre 5€ et 20€.

De plus, le dimanche 23 avril à 15h, le théâtre de Longjumeau accueillera le ballet le plus joué au monde depuis sa création : « Le Lac des Cygnes ». Ce ballet en trois actes, nous faire vivre le fol amour du Prince Siegfried pour la princesse Odette, condamnée par le vil sorcier Von Rothbart à se transformer en cygne le jour, et à redevenir femme la nuit. Apprenant cette malédiction, le Prince Siegfried fera tout pour briser le sort en se mariant avec Odette. Un ballet mondialement connu qui séduit le public depuis toujours. Comptez entre 15€ et 38€.

Brunoy > La ville accueille, ce dimanche 23 avril à 16h, une comédie musicale haute en couleurs : « Alice ». Qui ne connaît pas la merveilleuse et terrifiante histoire d’Alice aux Pays des Merveilles ? Alice est une petite fille bien curieuse, qui a soif de grandir ! Suivez Alice au coeur du Pays des Merveilles dans une comédie musicale qui séduira tout le monde. Comptez entre 12€ et 34€.

Evry > Le théâtre de l’Agora reçoit, sur ces planches, « Z comme Zigzag ». Vous avez séché vos cours de philo ? Pas de problème, avec Z comme Zigzag nous voilà plongés dans une salle de fac en ébullition. Des tables, des affiches, une photocopieuse et une machine à café. Tout est prêt pour le vrai-faux cours de Gilles et Gilles, deux apprentis philosophes qui empruntent à Gilles Deleuze son goût de la pensée partagée et joyeuse. L’amitié, la musique, la bêtise ou le sport… C’est une pensée en mouvement à laquelle participent les spectateurs auditeurs libres de cet abécédaire théâtral de philosophie. Quant aux plus petits, c’est avec Petit Z qu’ils pourront s’initier à l’art de se poser de (bonnes) questions. Rendez-vous ce vendredi 21 avril à 20h.