Québec solidaire prêtera serment au roi et s’engage à déposer un projet de loi pour rendre l’engagement facultatif

MONTRÉAL – Les 11 députés récemment élus de Québec solidaire ne refusent plus de prêter serment au roi Charles III.

Le porte-parole Gabriel Nadeau-Dubois affirme que les membres du parti prêteront le serment afin de pouvoir entrer à l’Assemblée législative et déposer rapidement un projet de loi visant à rendre le serment facultatif.

Le revirement de Québec solidaire est en réaction à une décision prise plus tôt cette semaine par le président de la législature, qui a déclaré que le serment au Roi était obligatoire et a autorisé le sergent d’armes à expulser les membres qui ne s’y conforment pas.

La décision de Nadeau-Dubois isole les trois députés récemment élus du Parti Québécois, qui continuent de refuser de prêter le serment au Roi.

Nadeau-Dubois dit que la décision du Président est décevante, mais le porte-parole de Québec solidaire affirme que pour faire adopter une loi rendant le serment facultatif, son parti doit siéger à l’Assemblée législative.

Le leader parlementaire de la Coalition Avenir Québec, Simon Jolin-Barrette, a déclaré que le gouvernement est prêt à agir rapidement pour rendre le serment facultatif.

Ce reportage de La EssonneInfo a été publié pour la première fois le 3 novembre 2022.

Lire aussi:  L'immigration record n'existe pas au Canada, et c'est une bonne chose.
A propos de Fleury 3601 Articles
Auteure sur EssonneInfo

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*