L’une des dernières répétitions a lieu ce vendredi soir. Sur scène, les huit danseurs de la compagnie Julien Lestel, et le quatuor à cordes de l’orchestre de l’Opéra de Massy, sont concentrés. Les costumes sont sobres, la chorégraphie empreinte d’émotions, que des lumières aux tons chauds accompagnent à merveille.

Le quatuor joue « La Jeune fille et la Mort », de Franz Schubert, composition que le chorégraphe Julien Lestel s’est appropriée pour sa nouvelle création. Le spectacle a lieu en deux parties : la deuxième, plus contemporaine, se fait sur des extraits de quartets du compositeur américain Philip Glass.

Ces deux nouvelles chorégraphies signent le renouveau de la compagnie Julien Lestel et de l’orchestre de Massy, qui pour le coup se sont lancés dans un projet plus intimiste, après le Boléro de Ravel de la saison passée. « C’est une belle opération, une programmation très intime, souligne Dominique Rouits, directeur de l’orchestre de l’Opéra de Massy. « La dernière fois, l’orchestre était entier. On est là dans un plus petit effectif. La Jeune fille et la Mort est l’une des pièces les plus belles, les plus profondes. »

Une volonté de mettre en scène plus d’émotions comme le confirme Julien Lestel. « La Jeune fille et la Mort est une musique qui me plaît depuis longtemps, explique le chorégraphe. C’est la fraîcheur de la jeune fille, qui est positive, face aux autres danseurs qui représentent la mort. Elle comprend que la mort est inévitable. Le quartet de Philip Glas est moins connu du grand public, mais les deux ont un rapport entre eux. Dans la deuxième partie, ce sont les corps enchaînés, le collectif. Ça parle d’espoir, du fait qu’on a besoin des autres et qu’on ne peut pas avancer sans eux. C’est le contexte actuel, avec les événements tragiques qui se passent, qui m’a inspiré… »

« C’est un bonheur pour nous d’avoir ces talents là, conclut Dominique Rouits. Julien est l’un des plus beaux chorégraphes qu’on ait en France. « 

Compagnie Julien Lestel, chorégraphies Julien Lestel. Quatuor à cordes de l’orchestre de l’Opéra de Massy
violon : Guillaume Plays ; violon II Cécile Wiener, alto Ghislaine Rouits ; violoncelle Raphaële Sémézis.
Mardi 18 et mercredi 19 avril, 20 heures.
Réservations et informations ici