N’avez-vous jamais rêvé de découvrir l’envers du décor de la seconde plateforme aéroportuaire du pays ? Orly, ses deux terminaux et ses zones d’activités constituent une véritable cité de l’air à cheval entre l’Essonne et le Val-de-Marne. ADP, rebaptisé Paris Aéroports, propose à travers sa Maison de l’environnement des visites pendant les vacances scolaires, en bus, des installations de l’aéroport, en passant dans la zone dite « réservée ».

Une façon originale de capter le fourmillement perpétuel des engins, hommes et avions sur ces kilomètres de pistes, sur ce site de 1 500 hectares. 3 pistes constituent l’ensemble, dont deux situées d’est en ouest. La première pierre de l’aéroport a été posée en 1956, et le lieu devient vite une véritable attraction dans la région, avec les fameuses « terrasses » d’Orly où venaient les familles le dimanche pour contempler les aéronefs (lire notre article).

Au poste autoroutier, pour accéder à l’accès réglementé, il faut montrer patte blanche. La visite proposée par ADP se déroule en autobus à travers le complexe aéroportuaire. L’occasion d’apercevoir de plus près les impressionnant travaux du nouveau bâtiment qui doit faire la jonction entre sud et ouest en 2020. Au bout des pistes, se trouve la caserne de pompiers dédiée à la sécurité de l’aéroport. 87 personnes y travaillent sur 4 équipes, pour des roulements de 24h. Ces professionnels comptent à leur actif quelques 300 interventions par an, « dont une dizaine de secours » confie l’un des responsables de la caserne. Du verglas sur les pistes aux feux de trains d’atterrissage, les pompiers doivent être réactifs sur tout le site aéroportuaire, comme il y a peu sur un incendie en bord de pistes.

Avec un mouvement toutes les 2 minutes en heures de pointe, Orly doit vivre avec une organisation au « millimètre près », entre les vérifications des avions, les chargements et déchargements des voyageurs, des bagages, et cette visite permet d’observer ce ballet de manière plus posée, tout en se laissant aller à découvrir des lieux insolites voire oublier de la plate-forme aéroportuaire, comme l’ancienne tour de contrôle, ou encore la chapelle américaine cachée dans la zone de fret.

  • Prochaine visite le 13 avril
  • Inscription préalable obligatoire au 01 49 75 90 70 ou par mail mdeorly@adp.fr