Cette exposition, qui a lieu à la fois à Evry et à Chamarande, est proposée au public dans le cadre du festival SIANA 2017 (organisé par l’association evryenne du même nom). Elle fait suite aux expositions des deux biennales précédentes : Images parallèles (2013), qui convoquait l’étrangeté de notre double vie dans la société des écrans et Horizon Matriciels (2015), « qui sensibilisait à la présence invisible mais cependant extrêmement déterminante et coercitive d’une matrice logicielle et technologique de l’infrastructure du monde contemporain », explicitent les organisateurs de l’événement.

Le Suaire de Turing « explore encore plus avant la relation au réel et les mutations anthropologiques induite par les mondes numériques dans ce qu’elles modifient de notre considération de l’identité des individus, de leur représentation de la présence de leur corps au monde et à sa géographie. »

L’expo rassemble des œuvres de ce « continent numérique », qui coexiste avec le monde physique. « De ces relations se produit de nouvelles représentations de l’humain, de son identité et de sa possibilité de mobilité géographique et intellectuelle », explique-t-on du côté de Siana. « Ces relations sont complexes et souvent difficilement appréhendables. Elles sont baignées de paradoxes, de passions, d’idéologies et d’insaisissable, tout autant que de technologies lourdes et de logique mathématique. »

L’exposition Le suaire de Turing explore ce phénomène en présentant des œuvres qui nous donnent à ressentir, à pénétrer les méandres des géographies numériques et des matricules dynamiques (les humains et leurs avatars) qui les habitent. Une manière surtout pour le spectateur de s’interroger sur les traces numériques que nous laissons, les bouleversements de nos modes de vie dus à la place prise par les outils numériques dans nos existences. Le tout dans un environnement singulier à Evry, un « mini Palais de Tokyo » en somme, dans la friche en travaux de l’IUT Rostand.

Commissariat d’exposition : Nicolas Rosette et Julie Sicault-Maillé
Site d’Evry : campus IUT, 1 square de la Résistance, Évry : du 2 mars au 8 avril 2017
Domaine de Chamarande, 38, rue du commandant Maurice Arnoux, Chamarande: du 5 mars au 14 mai 2017

Barthélemy Antoine-Loeff & Nicolas Rosette - Drones of Fortune - Installation numérique, 2017

Barthélemy Antoine-Loeff & Nicolas Rosette – Drones of Fortune – Installation numérique, 2017 (JM/EI)