C’est un gros morceau, qui s’apprête à rejoindre le Plateau de Saclay, et plus précisément le secteur du Moulon. En avril 2019 doit être livré le nouveau bâtiment de l’Ecole normale supérieure Paris-Saclay, ex ENS Cachan, sur un site de 3 hectares situé au milieu de la zone à aménager, la ZAC. L’ancien site de 11 hectares du Val-de-Marne va vider les lieux dans deux ans. Il doit cependant conserver un caractère étudiant et de recherche, avec d’autres instituts et des résidences Crous.

Ce mardi 14 mars, le Premier ministre Bernard Cazeneuve s’est déplacé sur le Plateau de Saclay pour poser une première pierre symbolique au bâtiment qui fera une surface de 64 000 m2 de plancher. L’édifice conçu par l’agence d’architecture Renzo Piano Building Workshop comptera 5 niveaux et les espaces de travail seront organisés autour d’un grand atrium. Une galerie de toute la longueur du bâtiment qui doit permettre d’ouvrir les lieux d’enseignement et de recherche. « Les espaces seront aussi naturellement ventilés, et la circulation d’air naturelle nous fera consommer 1/3 d’énergie de moins » précise une responsable du cabinet d’architectes.

Pour le président de l’ENS Pierre-Paul Zalio, c’est surtout une manière de « décloisonner les disciplines enseignées » que recherche l’établissement dans ce déménagement : « il y a aura également des espaces ouverts vers l’extérieur, une salle de 200 places assises pour des artistes et des spectacles, et un amphi de 500 places à vocation culturelle pour le campus ».

En vidéo : la pose de la première pierre par Bernard Cazeneuve :

Dans son discours, le Premier ministre a salué « l’excellence scientifique » caractérisée par l’ENS, en la replaçant dans son environnement du cluster, auquel l’Etat a réaffirmé son soutien, souhaitant « de grandes universités de recherche, mondialement reconnues ». 3000 personnes, étudiants, enseignants, chercheurs et personnels administratifs intégreront le nouvel édifice en 2019.

Le Premier ministre Bernard Cazeneuve se fait présenter les plans du futur ENS au Moulon, sur le Plateau de Saclay

Le Premier ministre se fait présenter les plans du futur ENS au Moulon (JM/EI)