Ce n’est pas pour tout de suite, mais les usagers du RER C devraient voir leur quotidien amélioré dans les années qui viennent. Dans le cadre du Schéma directeur d’investissement en Île-de-France, SNCF Réseau et les sociétés TSO, NGE, ETF, Setec et Mobility viennent d’engager un vaste programme de régénération de l’infrastructure de la ligne C. Au menu notamment : le remplacement de caténaires, ces câbles de bronze et de cuivre suspendus au dessus de la voie et chargés d’alimenter les trains en électricité.

Entre 2017 et 2024, 180 km de caténaires seront ainsi renouvelés du sud de la gare Bibliothèque François-Mitterrand jusqu’au sud de Brétigny-sur-Orge. Et pour cause, si la durée de vie moyenne d’une caténaire est de 60 ans, la portion en question est vieille de 90 ans !

Capture d’écran 2017-03-15 à 22.01.35

Il faut dire que ce type de chantier ne s’effectue pas en un jour. Sans parler du financement nécessaire à sa réalisation. Les travaux, qui débuteront fin 2018, coûteront 277 millions d’euros financés à 100% par SNCF Réseau. Un million d’heures de travaux et 150 personnes seront nécessaires pour poser les 600 poutres métalliques, les 2 000 poteaux et les 540 km de câbles qui formeront la nouvelle caténaire longue de 180 km. « Afin de répondre aux sollicitations croissantes de son infrastructure, SNCF Réseau dote la ligne C du RER d’une caténaire hautement performante, capable d’amortir l’augmentation des circulations des 20 prochaines années et autorisant des écarts de température jusqu’à 70 degrés, contre 40 degrés aujourd’hui  », explique la société.

Capture d’écran 2017-03-15 à 22.01.54

Cette dernière compte notamment s’appuyer de nouveaux engins capables de réaliser la pose et la dépose de 1,4 kilomètre de fils caténaire en une seule nuit, sans affecter la reprise des circulations au matin. L’entrée en fonction de la nouvelle caténaire est prévue pour 2024.