L’Angleterre bat la Nouvelle-Zélande pour rester dans la course aux demi-finales

L’Angleterre s’est sortie de son match crucial de la Coupe du monde T20 contre la Nouvelle-Zélande avec une victoire de 20 tours à Brisbane, mardi, pour garder ses espoirs de demi-finale.

Jos Buttler a réalisé une performance digne d’un capitaine, avec 73 points en 47 balles, et Alex Hales a réalisé 52 points pour porter l’Angleterre à 179-6 après avoir choisi d’être à la batte dans ce Super 12.

Glenn Phillips a menacé de réaliser une course audacieuse, en frappant 62 sur 36 balles, mais il n’a reçu que peu de soutien, à l’exception du capitaine des Black Caps, Kane Williamson (40).

La Nouvelle-Zélande est toujours en tête du Groupe 1 grâce à un meilleur taux de course net, suivie de l’Angleterre et de l’Australie, bien que toutes trois soient à égalité avec cinq points.

L’Angleterre devait absolument gagner ce match après sa défaite contre l’Irlande et l’abandon de la rencontre de la semaine dernière contre les champions australiens.

Hales a accéléré après une période relativement calme de quatre overs, frappant Tim Southee pour un six et deux boundaries dans une revanche des demi-finales de l’année dernière, remportées par la Nouvelle-Zélande.

A l’autre bout du terrain, Buttler était à huit points lorsqu’il a commencé à s’éloigner après que Williamson ait semblé avoir fait une prise plongeante à la couverture.

Les reprises ont cependant confirmé que la balle s’était échappée des mains du joueur de champ et avait touché le gazon avant que Williamson, culbuté, ne la serre contre sa poitrine.

Hales est tombé immédiatement après avoir complété sa cinquantaine et Buttler a obtenu un autre sursis à 40 ans lorsque Daryl Mitchell l’a déposé au milieu du guichet profond.

Lire aussi:  Christophe Laporte remporte sa première victoire d'étape sur le Tour de France, une joie pour les fans locaux

Buttler a réussi deux sixes et sept fours et est devenu le batteur le plus prolifique de l’Angleterre dans les T20 Internationals avant d’être éliminé dans l’avant-dernière action du match.

La Nouvelle-Zélande était à 66-2 à la mi-temps de sa réponse, mais cela aurait pu être pire si Moeen Ali n’avait pas lâché Phillips alors que le batteur était à 15.

Phillips, qui a réalisé un siècle contre le Sri Lanka samedi dernier, a profité de ce sursis pour atteindre sa cinquantaine en 25 balles.

Ben Stokes a brisé le score de 91 points en mettant fin à la série de runs de Williamson et l’Angleterre était assurée de la victoire lorsque Phillips a fait un trou dans la profondeur au 18e tour.

Plus à suivre

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*