La municipalité de Savigny l’avait mis en avant lors de la fermeture de la crèche familiale en 2015 : elle mettrait l’accent sur les assistantes maternelles pour répondre aux besoins de garde pour les jeunes parents de la commune. Avec 30 berceaux en moins depuis 2015 (lire notre article – abonnés), la ville promettait « une offre de garde similaire ».
Elle regroupe pour cela en un même lieu, les anciens locaux de la Sécurité sociale situés 16 avenue des Chardonnerets. Trois RAM, avec chacun une animatrice sont ainsi mis en commun, et chacune des professionnelle est appelée « à exercer sur un secteur équivalant à un tiers du territoire communal » précise la municipalité.

L’objectif du Relais d’assistantes maternelles est de s’adresser aussi bien aux familles en recherche d’une solution de garde, qu’aux 250 assistantes maternelles indépendantes agrées par le Conseil départemental à Savigny-sur-Orge. « Il permet aux parents d’obtenir tous les renseignements utiles au recrutement d’une assistante maternelle et à la bonne compréhension du contrat de travail. Pour les assistantes maternelles de la petite enfance, le RAM propose l’organisation de rencontres professionnels. Il est un lieu d’échange et d’animation » est-il annoncé.

Lors du traditionnel coupé de ruban le 20 février dernier, le Maire Eric Mehlhorn est revenu sur ce que symbolise le RAM selon lui dans « la volonté de la municipalité pour les 4 prochaines années d’investir 24 millions d’euros pour la réalisation d’équipements utiles pour les Saviniens ». Du côté de l’opposition, si on se réjouit de la réhabilitation de l’équipement, on regrette « le manque de proximité pour certaines assistantes maternelles, qui vont se trouver éloignées du RAM pour venir y faire des activités » commente Jean-Marc Defrémont, élu municipal.