Le tram-train Evry-Massy, autrement baptisé « tram 12 express » est sur les rails. Tout comme d’autres projets jugés prioritaires à l’échelle de la Région, il vient d’obtenir la confirmation des engagements financiers des différentes partie-prenantes (Etat, SNCF, collectivités) pour la majorité des travaux. Le Premier ministre Bernard Cazeneuve est venu signer les protocoles financiers avec la présidente de Région Valérie Pécresse, ce mardi matin à Massy. Pour l’occasion, il a visité l’imposant chantier de la place du Grand ouest, situé à deux pas des gares et censé représenter le nouveau centre urbain de la commune d’ici les prochaines années.

A l’issue de plusieurs discours, les élus se sont présentés main dans la main pour signer un avenant au CPER 2015–2020 – le contrat de plan Etat-Région doté de 7,3 milliards d’euros pour les grandes infrastructures de la région parisienne – qui boucle le financement de plusieurs chantiers prioritaires en matière de transports : l’extension du T1 dans le nord de Paris, le T9 dans le Val-de-Marne, ainsi que le futur T12 Evry-Massy. D’abord annoncée pour 2019, cette nouvelle ligne qui traversera le nord-Essonne devrait finalement voir le jour en 2020 ou 2021. Dans sa première phase (une seconde étape rallongera la ligne vers Versailles), la ligne existante Massy-Epinay-sur-Orge doit être adaptée pour accueillir ce tram-train qui se substituera ensuite à la ligne ‘tangentielle’ du RER C, avec une nouvelle station dans la zone de la Bonde à Massy. 10 kilomètres de voies nouvelles sortiront aussi de terre le long de l’autoroute (avec 3 ponts) pour relier Evry via Morsang, Viry, Grigny, le secteur d’Orangis et Courcouronnes. D’importants travaux vont complètement bouleverser le paysage dans ces zones, ce qui promet certaines congestions sur les axes déjà bien fréquentés, pendant la période de travaux.

L'Etat et les collectivités signent les conventions de financement du tram-train Evry-Massy, en présence de Bernard Cazeneuve, Jean-Michel Baylet, Valérie Pécresse et François Durovray

L’Etat et les collectivités signent les conventions de financement du tram-train Evry-Massy (JM/EI)

Au total, le projet de liaison de Massy à Evry est estimé à 553 millions d’euros, dont une partie a déjà été engagée, notamment dans les frais d’études. Pour les années à venir, les financeurs mettent donc 475 millions d’euros sur la table pour que ce projet voit le jour. L’Etat mettra 30% de la somme soit 142,7 M€, la Région plus de la moitié avec 265 M€. Le montage est bouclé par la participation du Département à hauteur de 10% (47,7 M€) et la SNCF réseaux (19,6%). Bernard Cazeneuve se félicite pour cette future ligne du bouclage de ses financements, et juge qu’elle « améliorera les liaisons entre les communes » de grande couronne, « dont la commune de Grigny qui en a besoin ». Même enthousiasme de la part des élus locaux. Les premiers travaux préparatoires ont commencé aux alentours d’Epinay-sur-Orge, et leur rythme va s’accélérer ces prochains mois, notamment du côté d’Evry et Courcouronnes.