Qui sera maire de Longpont-sur-Orge en mars prochain ? C’est la question que beaucoup se posent dans cette petite commune de 6 500 habitants. Quatre listes devraient être en lice pour le scrutin fixé au 12 et 19 mars. En attendant ces dates, les différents groupes se constituent. « Nous avons nos 29 noms et même bien plus. Nous sommes en train de déterminer l’ordre des personnes sur la liste », indique le maire sortant Philippe Hamon, qui assure « ne pas avoir peur » du retour aux urnes. Il devrait être notamment soutenu par les appareils politiques que sont l’UDI et LR. Celui-ci repart avec une partie de son équipe municipale actuelle.

L’autre moitié de l’équipe élue en 2014 partira contre Philippe Hamon. « Nous sommes une liste de rassemblement citoyen au sein de laquelle une partie des maires adjoints sortants figurent », affirme Patrick Gamache, désigné tête de liste. (Lire article – Abonnés)

Notre dossier sur Longpont-sur-Orge

De l’autre côté de l’échiquier, l’ancien chef de l’opposition au conseil municipal Alain Lamour s’est lancé dans la campagne fin 2016. Avec sa liste Ensemble pour Longpont, ce dernier a entamé le tractage et l’affichage dans les rues. « Notre équipe a même lancé une série d’émissions thématiques dans le cadre de la campagne », confirmait il y a peu le tête de liste.

Enfin, la dernière liste intitulée Servir Longpont (lire article -Abonnés) a officialisé en ce début février l’identité de son tête de liste. Il s’agira de Jean Jacquin. Ce dernier, ancien adhérent du MoDem, fait équipe avec l’ancienne maire de Longpont de 2008 à 2014 Delphine Antonetti (DVG) et l’ancien adjoint de Philippe Hamon, Pascal Amrhein. « C’est un rassemblement citoyen qui se veut large, confie Jean Jacquin. Nous sommes une équipe qui veut mettre en commun nos énergies. C’est notre richesse ». D’ici-là, les différents candidats devront se faire connaître en sous-préfecture de Palaiseau entre le 20 et le 22 février.