Décidément, c’est une course qui réussit plutôt bien à notre Essonnien. En effet, l’Étoile de Bessèges, l’une des premières courses françaises du calendrier mondial et qui se terminait ce week-end, a vu Tony Gallopin briller une nouvelle fois. Car oui, le coureur d’Angerville aime bien les courses du début de saison et comme en 2015, celui-ci s’est illustré sur cette course par étapes. En 2015 donc, Tony Gallopin l’avait emporté lors de l’avant-dernière étape avant de prendre la deuxième place du contre-la-montre. Ces beaux résultats lui avaient permis de s’emparer également la deuxième place du général. En 2016, l’Essonnien était de nouveau monté sur le podium, encore sur la deuxième marche.

Jamais deux sans trois dit-on. Et bien cette année, rebelote. Le sociétaire du team Lotto-Soudal a levé les bras sur l’épreuve chronométrée. Toutefois, là encore, cette victoire ne lui a pas permis de récupérer la tête du classement général. Il termine encore une fois deuxième au général derrière le jeune Lilian Calmejane, 24 ans, qui confirme les espoirs placés en lui. Avant de peut-être rompre avec la malédiction de la deuxième place à l’Étoile de Bessèges la saison prochaine, notre Tony pourrait peut-être briller sur Paris-Nice, une course qu’il affectionne aussi.