Handball : MEHB

Reprise difficile pour les handballeurs massicois. Auteurs d’une première partie de saison remarquable, les Essonniens se devaient de s’imposer ce samedi soir à domicile pour repartir du bon pied après plus d’un mois de trêve. Mais face à Istres, solide 4e de la poule avant cette rencontre, les Massicois n’ont pas su imposer leur jeu, et se sont de justesse inclinés 26–25 sur leur parquet, après 10 matchs sans défaite en Pro D2. Menés dès les premiers instants de la partie, et comptant même jusqu’à 6 buts de retard juste avant la pause, les joueurs de Benjamin Braux n’ont jamais pu prendre les devants malgré une deuxième période de meilleur facture. Désormais 2e à 2 points de Tremblay, le MEHB voit revenir son adversaire du jour revenir à un petit point avant de se déplacer à Billère.

Rugby : RCME

Carton plein pour le RCME en ce dimanche après-midi. Leader de la poule élite de cette fédérale 1 avant cette 13e journée, le club massicois a parfaitement su tenir son rang dans la Drôme face au Valence Romans Drôme Rugby, 9e et avant-dernier. Les Essonniens ont inscrit 4 essais leur permettant de repartir avec le bonus offensif (29–6), et de rester à hauteur de Bourg-en-Bresse au classement, lui aussi vainqueur de Chambéry avec le bonus offensif. Les deux équipes comptent désormais 3 points d’avance sur Aix, 3e, et surtout 7 sur Nevers, justement défait par Aix dans le choc de cette journée. Massy garde par ailleurs un avantage sur son homologue aixois au classement, puisque le club essonnien compte deux matchs en retard.

Football : FCF Juvisy

Le FCF Juvisy se rassure. En difficulté en championnat malgré sa récente victoire 3–0 à domicile face à Albi, la Juv’91 a fait bonne impression ce dimanche après-midi dans l’Hérault. Face à Montpellier, qui n’avait encore connu que la victoire sur sa pelouse, Juvisy est parvenu à obtenir le point du match nul. Score final 0–0, et une partie qui aurait même pu sourire aux Essonniennes. S’il reste anecdotique au classement, ce point permet aux Juvisiennes de reprendre un peu de confiance avant de se déplacer à Lyon le 12 février prochain.