Et si votre futur logement pouvait s’acquérir aux enchères ? C’est ce que propose la ville de Saint-Germain-lès-Corbeil ! Des anciens logements de fonction vont être mis aux enchères le 15 mars prochain. Suite à la réforme concernant les logements de fonction, la ville ne pouvait plus les occuper et les travailleurs ne voulaient plus être logés dans ces maisons. Si bien qu’en juin dernier, trois des quatre logements se sont retrouvés inoccupés. Hervé-Pierre Maltrud, le directeur général des services à la mairie ajoute : « donc cela entraînera une immobilisation des logements, qu’il faut entretenir. Le fait de passer par une vente aux enchères garantie une transparence et permet d’éviter de nombreux frais, il y a une neutralité dans l’attribution des biens ». L’argent de cette vente sera pour la ville, pour les projets municipaux. Le maire de la ville, Yann Petel, explique que « nous cédons notre patrimoine pour en créer un autre, les communes ont peu de moyens et cet argent permettra d’équilibrer les comptes et de faire des améliorations à Saint-Germain ».

Les quatre logements sont des maisons mitoyennes situées au Cour du Val Fleury face au groupe scolaire de Champ-Dolent. Toutes avec une superficie égale à l’intérieur et de la même disposition : 80 mètres carrés, cinq pièces dont trois chambres, une salle de bain, deux toilettes et un jardin qui est plus ou moins grand.

Pour le moment, les enchères ne sont pas ouvertes, mais vous pouvez d’ores et déjà vous inscrire sur le site et visitez le bien avant de faire une offre. La mise à prix est fixée à 150 000 euros pour trois des maisons, la dernière bénéficie d’un terrain plus grand donc elle est à 160 000 euros. Une somme bien inférieure au prix du marché actuel, mais qui pourrait atteindre une grosse somme si les acheteurs potentiels se font nombreux. « Ce qui est important avec cette neutralité c’est que personne n’est favorisé, tout le monde peut participer nous sommes vierges de tout » justifie Yann Pétel. Quoi qu’il en soit, seuls quatre heureux propriétaires pourront loger dans ces maisons. Les biens ne seront adjugés pas avant le 20 mars.

Pour vous inscrire, rien de plus simple, sur ce lien il faut vous inscrire, sélectionner un créneau de visite, et alors vous pourrez enchérir. Une vente particulière qui risque d’attirer les curieux et peut-être futurs propriétaires !