Concerts

Saint-Michel-sur-Orge > C’est une soirée spéciale qui se profile ce samedi 28 janvier à 20h30. Ce sera la 8ème édition du « Son dans l’aile ». De plus, cette soirée sera également une soirée « La Rezonnerie » dédiée à la scène locale Essonnienne et sera organisée en partenariat avec le Centre Culturel Baschet et Rezonne, le réseau des musiques actuelles en Essonne. Ce sera l’occasion pour le public de découvrir le nouvel EP du groupe Prickly Pearl mais également le groupe Villa Hobo. Rendez-vous au Centre Culturel Baschet. Comptez 5€.

Chamarande > Ce samedi 28 janvier à 21h, ce sera la 7ème nuit du Blues à Chamarande. Cette année, découvrez le duo anglais Rag Mama Rag, l’un des grands spécialistes du Cuntry Blues en Europe. En première partie, ce sera le groupe Hot Stop qui donnera le ton de la soirée. Rendez-vous à la salle des fêtes de la ville.

Massy > L’Orchestre de l’Opéra de Massy et Sarah Nemtanu présenteront deux chefs-d’oeuvre de Tchaïkovski. Ouvertement inspiré de la musique tzigane, le Concerto pour violon de Tchaïkovski allie une virtuosité redoutable à une forme de nostalgie qui touche immédiatement au cœur. C’est ce concerto que le réalisateur Radu Mihaileanu utilisa comme musique principale et ressort de l’intrigue pour son film à succès « Le Concert ». C’est d’ailleurs la violoniste de la bande originale du film, Sarah Nemtanu, qui interprétera sa partition fétiche toute en virtuosité. Rendez-vous ce vendredi 27 janvier et ce samedi 28 janvier à 20h. Comptez entre 17€ et 28€.

Toujours à Massy, Paul B vous invite à connaitre Ben Mazué ce samedi 28 janvier à 20h30. Ce musicien, pas vraiment emballé par ses études de médecine, fait carrière dans la musique grâce à ses textes qui parle à tous. Après deux albums et un EP, il s’est affirmé comme l’une des voix qui comptent. Après quelques jours de résidence à Paul B, son concert sera l’occasion pour lui de vous dévoiler ces nouveaux morceaux. Immanquable.

Brétigny-sur-Orge > Le Rack’Am organise une soirée exceptionnelle ce samedi 28 janvier à 20h30. Ainsi, vous pourrez découvrir plusieurs groupes au sons entrainants. Wax’In sera le grand groupe de cette soirée. En les écoutant, vous ne pourrez qu’être entrainer par se mélange de jazz et de rock. En première partie, émergez-vous dans l’univers du groupe Polar Polar Polar Polar. A ne pas manquez.

Corbeil-Essonnes > Le Théâtre de Corbeil-Essonnes accueille Lisa Simone ce vendredi 27 janvier à 20h30. Le public pourra découvrir une voix puissante et toute en finesse. Au grès des chansons, on comprend l’importante de sa famille. Lisa Simone chante pour nous parler du bonheur de trouver enfin sa place dans ce monde, de vivre tout simplement. Un concert tout en douceur qui séduira le public à coup sûr.

Sénart > Le Théâtre de Sénart propose un concert exceptionnel ce vendredi 27 janvier à 20h30. Un pianiste, un génie ou un surdoué, une chose est sure, son talent est indéniable. Alexandre Gavrylyuk a eu sa première médaille d’or à 15 ans et est devenu, aujourd’hui, un soliste incontournable. De la Ve symphonie de Tchaïkovski, puissante et lyrique à la commande contemporaine de Daniel Nelson intitulée Steampunk blizzard, de quoi compléter ce programme hivernal à la perfection. Un concert à ne manquer sous aucun prétexte !

Spectacle

Viry-Châtillon > Le Théâtre de l’Envol propose un spectacle poétique ce samedi 28 janvier à 20h30. « Les Aimants », c’est une réflexion en mouvement sur l’amour et sa dégradation par les atteintes du temps, sur les rapports de force à l’intérieur du couple mais aussi à quel point la présence de l’autre peut devenir l’absence de nous même et en même temps notre fondement existentiel. Un spectacle à ne pas manquer. Comptez entre 8,40€ et 12,40€.

Longjumeau > Le Théâtre de Longjumeau accueille ce dimanche 29 janvier à 17h, une humoriste aujourd’hui très célèbre : Anne Roumanoff. Au menu : un mélange de sketchs connus et inédits. Comme toujours, la cuisine d’Anne Roumanoff se veut savoureuse, colorée, nouvelle tout en étant généreuse et excellente pour la santé ! « Aimons-nous les uns les autres » c’est un cri du cœur dans lequel chacun peut y trouver son compte ou reconnaître son voisin. Comptez entre 35€ et 45€.

Le Théâtre de Longjumeau accueille également une comédie romantique et délicate : « Avanti ! ». Francis Huster et Ingrid Chauvin, Cette pièce entraîne sous le soleil de Rome, Georges, un businessman américain puritain et Alison, une jolie comédienne anglaise, sur les traces de leurs parents décédés dans un accident de voiture. De réseaux internet bloqués en bureaux aux horaires décalés, de cercueils volés en chapelles napolitaines, nos héros auront bien du mal à retrouver leurs chers disparus… Un bon moment assuré ! Rendez-vous ce samedi 27 janvier à 20h et comptez entre 11€ et 39€.

Yerres > Le spectacle musical et familial « La Reine des Neiges » sera en représentation ce samedi 28 janvier à 20h30 au CEC de Yerres. Librement adapté du conte d’Andersen, « La Reine des Neiges » nous invite à un merveilleux voyage musical, pour petits et grands, où se conjuguent à la perfection rêve et poésie, danse et aventures, folklore et modernité. Comptez entre 12€ et 40€.

Morsang-sur-Orge > La compagnie E il piano avait déjà enchanté le Théâtre de l’Arlequin avec deux opéras de poche, Carmen et Don Giovanni. Elle revient avec un récital Fauré dont l’apothéose sera le célèbre Requiem audacieusement transcrit pour deux chanteuses lyriques et une pianiste. Le public est placé dans la plus précieuse intimité avec les voix, les mélodies, les harmoniques, pour partager la richesse des émotions. La soirée sera complétée par le Thème et variations opus 73, une œuvre représentative de l’univers de Fauré, où il juxtapose une austérité mystique à une expressivité sensible et subtile. Rendez-vous ce samedi 28 janvier.

Expositions

Gif-sur-Yvette > Le château du Val Fleury expose le superbe photoreportage d’Hans Silvester consacré aux peuples de l’Omo du 18 janvier au 19 février 2017. photographe de renommée mondiale, mais aussi voyageur et infatigable militant environnemental, sillonne l’Afrique depuis les années 2000, à la rencontre d’ethnies méconnues aux confins de l’Éthiopie. De ses 33 voyages en immersion chez les peuples de l’Omo, le photographe a ramené des portraits et des images empreints d’une saisissante beauté. Son oeil familier mais jamais intrusif a su capturer des images qui nous captent à notre tour. Une exposition à ne pas manquer !