En mars dernier, EssonneInfo rencontrait O+Trio, un groupe essonnien qui monte dans le département. Petit rappel pour ceux qui aurait raté cet article.

O+Trio, c’est avant tout un amour pour la musique et une envie d’être au plus proche de son public. Pour rappel, O+Trio s’est formé en 2013. « On vient d’un groupe précédent qui s’est arrêté » explique Olivier, fondateur et guitariste du groupe. « Puis après j’ai monté O+Trio avec Pascal aux percussions, qui faisait déjà partie du groupe précédent et Richard, à la contrebasse ». Après quelques reprises d’anciens titres, le groupe prend de plus en plus confiance et décide d’écrire ses propres chansons. Petit à petit, le groupe essonnien se fait un nom dans le département.

Le groupe change, évolue, se remet en question. Et lorsque l’on demande au fondateur du groupe de mettre un mot sur leur style de musique, il sourit. « C’est difficile de mettre un seul mot ! On écrit nos chansons en français mais on y amène des couleurs différentes. Il me faudrait plusieurs mots pour décrire notre style, un seul ce n’est pas suffisant !  » affirme Olivier. Du folk au reggae, en passant par le ska, le funk et quelques résonances métissées, le groupe se démarque par sa musique singulière. Une vingtaine de chansons et quelques clips plus tard, le groupe monte et fait de plus en plus de scènes. Après quelques années, le groupe se trouve à un tournant : la préparation d’un album. « C’est devenu une nécessité, les gens voulaient pouvoir écouter nos chansons et naturellement on est allé en studio pour enregistrer notre premier album  » poursuit Olivier.

Une envie d’avancer

Depuis la dernière interview d’EssonneInfo, le groupe a bien grandit : ils ont franchi une étape. Le trio a, en effet, enregistré son premier album. Alors, comment ont-ils vécu cette période ? « C’est évident que c’est une étape dans le groupe. Pendant deux ans, on se produisait beaucoup chez les gens. Dans leur salon ou leur jardin. Ça permettait de jouer devant eux et d’être proche d’eux » explique Olivier. Sans découle une envie, un besoin. Pourquoi les personnes qui les écoutent ne pourraient-elles pas réécouter leurs morceaux ? C’est ainsi que le groupe se retrouve en studio pour enregistrer ces chansons. C’est dans ces moments-là que la musique peut évoluer. « C’est vrai que par rapport à la scène, le studio change tout. Nos morceaux ont évolués, on les aborde autrement et ça nous a permis de peaufiner toutes nos chansons. On a pris le temps, c’était important ». Après trois mois de studio, O+Trio a fini son premier album. Et lorsqu’on demande à Olivier ce qu’il en pense ? «  Je suis satisfait même si on aurait encore plus faire mieux mais je pense que c’est normal, on peut toujours faire mieux mais globalement je suis content  » affirme Olivier.

Sortie en octobre, ce premier album est une nouvelle étape dans la carrière de O+Trio. Avec déjà un clip tourné « Tourne encore », le groupe ne compte pas s’arrêter là. Actuellement, le trio prépare un nouveau clip « Même un chemin de 1 000 lieues… » titre de leur album et chanson entrainante. « Nous avons encore plein de projets et on veut continuer à avancer ». Et pour la suite ? « On espère beaucoup de concerts mais le plus important c’est que l’on veut continuer à se produire chez les gens » affirme Olivier. « Ce sont vraiment des expériences particulières. Les personnes sont proches, c’est authentique et on ne peut pas tricher. Ça nous nourrit ». Le fondateur d’O+Trio est heureux et épanoui, pour lui c’est une expérience humaine et musicale hors du commun.

Le groupe essonnien a un bel avenir devant lui. Il présentera, d’ailleurs, son nouvel album au Plan ce samedi 21 janvier à 20h30. Une présentation mais aussi un moment de partage avec le public. Ne les manquez pas.