Football : Une victoire tardive de Kawasaki mène la course au titre avec les Marinos jusqu’à la dernière journée

Le leader, le Yokohama F Marinos, a mis fin à sa série de deux défaites, mais une victoire tardive du Kawasaki Frontale, deuxième, a permis à la course au titre de la J-League de première division de se poursuivre jusqu’à la dernière journée de la saison.

Marinos, qui a débuté la journée avec 62 points et deux longueurs d’avance sur Kawasaki, a battu les Urawa Reds 4-1 à domicile grâce à un doublé des attaquants brésiliens Elber et Anderson Lopes. Kawasaki devait donc gagner son match à domicile contre le Vissel Kobe pour conserver ses chances.

La victoire de Kawasaki est arrivée à six minutes de la fin, après que Yu Kobayashi ait été reconnu coupable d’une faute dans la surface de réparation, suite à un contrôle VAR. Le vétéran Akihiro Ienaga tirait sur sa droite depuis le point de penalty et marquait pour porter le score à 2-1, bien que le gardien de Kobe, Yuya Tsuboi, ait pu s’interposer.

Akihiro Ienaga de Kawasaki Frontale marque un penalty contre Vissel Kobe à la fin de la deuxième mi-temps de leur match de première division de J-League au stade Todoroki à Kawasaki, dans l’est du Japon, le 29 octobre 2022. (Essonne Info)

« Je ne voulais pas le prendre, mais je suis soulagé qu’il soit entré », a déclaré l’ancien attaquant de Majorque, alors que Kawasaki cherche à décrocher son troisième titre de champion consécutif.

« Nous n’avons pas d’autre choix que de gagner le dernier match. Les résultats ont rendu les choses simples, et nous allons donner le meilleur de nous-mêmes, en croyant que nous pouvons gagner le championnat. »

Si les Marinos ont dû attendre leur premier titre en trois ans, ils peuvent l’obtenir samedi prochain en cas de victoire à Kobe. Une différence de buts nettement supérieure signifie également que même un match nul serait suffisant si Kawasaki ne s’impose pas au FC Tokyo.

Lire aussi:  Jasprit Bumrah et Rohit Sharma aident l'Inde à écraser l'Angleterre lors du premier ODI.

Les Marinos ont perdu leurs deux derniers matches, tous deux au Nissan Stadium, contre Gamba Osaka et Jubilo Iwata, deux équipes menacées par la relégation, mais ils ont bénéficié d’un plus grand nombre d’occasions de but samedi contre Urawa, finaliste de la Ligue des champions asiatique, qui joue les trouble-fête en J1.

L’ouverture du score à la 17e minute est intervenue après une attaque rapide des Marinos, qui a vu Kota Mizunuma déborder sur la droite. Son tir était dévié vers le second poteau, où Elber pouvait facilement marquer.

L’attaquant jouait un rôle important dans le deuxième but 20 minutes plus tard, après avoir récupéré une balle perdue sur la gauche et s’être facilement frayé un chemin dans la surface en évitant deux défenseurs. Son tir à ras de terre était repoussé par le gardien Shusaku Nishikawa, mais Lopes était là pour marquer un autre but en toute simplicité.

Anderson Lopes du Yokohama F Marinos célèbre son but contre les Urawa Reds lors du match de première division de la J-League au Nissan Stadium de Yokohama le 29 octobre 2022. (Essonne Info)

Elber est revenu au score à la 57e minute, en marquant de la pointe du pied après que les locaux se soient emparés du ballon dans la moitié de terrain d’Urawa, et Lopes a inscrit le quatrième but de la tête à la 65e minute, suite à un corner retourné.

Kasper Junker réduisait le score pour Urawa deux minutes plus tard, mais le résultat était pratiquement acquis alors que les Marinos attendaient le dénouement au stade Todoroki de leurs voisins de Kawasaki.

Lire aussi:  Pronostic coupe du monde 2022 : Les matchs du 30/11/2022

Kawasaki avait profité d’un cafouillage défensif de Kobe pour prendre l’avantage par Marcinho à la 20e minute, mais l’ancien joueur de Heerenveen, Yuki Kobayashi, enterrait un superbe coup franc de 30 mètres pour les visiteurs six minutes après la pause.

Marcinho (à l’extrême gauche) ouvre le score pour Kawasaki Frontale contre Vissel Kobe lors du match de première division de la J-League au stade Todoroki de Kawasaki, dans l’est du Japon, le 29 octobre 2022. (Essonne Info)

L’arrière droit de Kawasaki, Miki Yamane, qui espère faire partie de la sélection japonaise pour la Coupe du monde, a touché le poteau juste avant l’heure de jeu et le titre semblait se diriger vers les Marinos avant qu’un penalty ne vienne à leur secours.

Par ailleurs, Iwata a été relégué après avoir perdu 2-0 à l’extérieur contre Gamba, un autre club en difficulté, qui est remonté à la 15e place avec 36 points.

Kyoto Sanga, qui a fait match nul 0-0 à domicile contre Cerezo Osaka, est un point en dessous et occupe une place de barragiste en 16e position.

Shimizu S-Pulse a perdu 1-0 à domicile contre Kashima Antlers et se retrouve 17ème avec 33 points, et risque une relégation automatique.

Shuto Machino a inscrit un doublé pour permettre à Shonan Bellmare de battre Sagan Tosu 3-0 à domicile et de remonter à 38 points. Avispa Fukuoka compte 37 points après avoir battu Kashiwa Reysol 2-1 à domicile.

Nagoya Grampus s’est imposé 2-1 à domicile contre le FC Tokyo, tandis que Consadole Sapporo a battu Sanfrecce Hiroshima, troisième, 2-1 à l’extérieur.


Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*